Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La prochaine réunion :

Livres-tout-autour-de-la-terre.png

   

Le : Jeudi 3 avril à 18h

  Lieu : nous contacter par courriel


lire.echanger [at] gmail.com

 

Thème : Jacques Chessex


 

Les réunions sont ouvertes à tous


Recherche

5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 15:23

 

 

 

 

"Que ce soit au niveau intime – identité, origines, famille – ou dans une démarche tournée vers le monde – histoire, société, fait divers, politique – la littérature est plus que jamais en prise avec le réel.

Pour tenter de capter ces fragments de « vérité » dans l’objet littéraire, les écrivains entremêlent les genres – romans, récits, témoignages, enquêtes, biographies – et se jouent des frontières entre le vrai et le faux, l’invention et la réalité.

Cette double particularité – écriture du réel et mélange des genres - pose de nombreuses questions sur le pouvoir de la littérature et le rôle de l’écrivain qui seront explorées avec une cinquantaine d’écrivains autour d’une thématique, un fil rouge tendu entre le réel et sa représentation : « Ceci n’est pas une histoire vraie »."

 

 

 

La thématique de la Fête du livre de Bron peut être déroutante. Ce que nous voulons après tout, nous, lecteurs, ce sont des histoires, des fictions qui sont vraisemblables. Là on essaie de nous embrouiller avec des histoires issues de faits réels mais qui ne sont pas vraies !

 

 

 

L'échange entre Morgan Sportès et Alain-Julien Rudefoucauld nous a particulièrement intéressés car il coïncidait avec le thème de la discussion que nous avions eu en janvier. Les deux écrivains nous ont donné du grain à moudre pour longtemps encore ! Pas facile de restituer la pensée attrapée tant bien que mal au cours d'une conversation très dense mais je me lance...

 

Pour l'auteur de Tout, tout de suite (éditions Fayard) qui s'est inspiré de l'affaire du meurtre de Ilan Halimi en 2006 par le « gang des barbares », le « conte de faits » est une forme de « la réalité vue dans un roman ». Drôle de mélange ! La réalité peut-elle être narrée dans une fiction ? Réalité / fiction : ces deux mots ne s'opposent-ils pas ? Morgan Sportès pose alors la question : « qu'est-ce que la réalité ? » et fait référence, pour y répondre, à la manière dont J.L. Godard considère le montage de films. Pour le cinéaste, le montage est totalement subjectif car les faits, les images enregistrées, peuvent être montés et interprétés de manière subjective par autant d'individus différents. Pour M. Sportès l'objectivité n'existe pas. Le travail romanesque réside, dans ces conditions, non pas à raconter des faits mais à les mettre en scène. « Le vrai travail romanesque, c'est la construction. »

 

Pour Alain-Julien Rudefoucauld, auteur du Dernier contingent (Editions Tristram) le réel c'est « ce qui ne peut pas être dit » (par exemple une très grande douleur) et la fiction c'est une élaboration, une « rêverie », un état particulier de conscience. La réalité, elle, est définie par le romancier comme étant « ce dont nous sommes témoins ». A partir de là, les personnages de roman sont imaginaires, issus de la rêverie de l'auteur mais traversés par des éléments de réel connus de l'auteur. Les personnages sont des éléments de fable, laquelle doit être acceptable, c'est à dire entrer dans la théorie des possibles.

 

Quel est le rapport avec notre thème de départ à « Lire & Echanger » à savoir l'autofiction, l'écriture du moi ? La question du rapport à la réalité (quelle réalité ? Quelle objectivité ?), qu'elle soit celle d'un fait-divers ou la sienne, celle de celui qui écrit, et la manière dont la littérature peut mettre en mot cette réalité.

 

Petite remarque pour conclure : les questions du public n'ont pas porté sur la création littéraire, sur le rapport réalité/fiction, mais sur la partie de la discussion entre les auteurs qui abordait la thématique de l'adolescence et de la violence juvénile, des questions sociales et psychologiques. Etrange pour un salon sur la littérature...

 

 

Autre article sur le même sujet :


Des géographies réinventées à la Fête du livre de Bron

 


 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Gerfaud-Valentin - dans Lire & Echanger avance sur...
commenter cet article

commentaires