Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La prochaine réunion :

Livres-tout-autour-de-la-terre.png

   

Le : Jeudi 3 avril à 18h

  Lieu : nous contacter par courriel


lire.echanger [at] gmail.com

 

Thème : Jacques Chessex


 

Les réunions sont ouvertes à tous


Recherche

7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 12:03

 

 

Fermine-2.jpg

 

 

Des personnages marginaux, en quête d'un ailleurs, d'un absolu ; l'importance des rencontres qui peuvent changer une vie ; le voyage comme initiation, comme fondement de la construction de son identité, comme moyen de trouver sa place ; une forme du récit au rythme souvent ternaire surtout dans les oeuvres du début de carrière.

 

Voilà les caractéristiques principales de l'oeuvre que construit Maxence Fermine livre après livre depuis une quinzaine d'années.

 

Le romancier que nous avons rencontré à la bibliothèque de St Michel le mardi 3 avril 2012 pour une discussion paisible autour d'un café n'a pas démenti : ce qui nourrit ses romans et son imaginaire en premier lieu sont les voyages. Géographiques bien sûr, M. Fermine a visité plusieurs pays et continents. Mais aussi voyages intérieurs ou remontées dans le passé : le passé familial qui a inspiré Le Tombeau d'Etoiles et Les Carnets de Victorien Mars par exemple.

 

M. Fermine ne semble pas systématique, ni très intéressé par la théorie littéraire, est-ce un peu par hasard que ses romans sont à ce point en cohérence les uns avec les autres ? Il semblerait que oui. Peut-être tout simplement parce qu'ils sont le reflet de la personnalité de leur auteur qui est préoccupé par les thèmes déjà évoqués, toujours récurrents. Il brode les mêmes motifs principaux avec patience en variant les couleurs et les sons. Qu'un roman se passe en Savoie, dans le pays Massaï ou au Japon, il semble que le personnage principal doive toujours aller voir ailleurs pour trouver sa place.

 

Fermine.jpg

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Gerfaud-Valentin - dans Lire & Echanger s'intéresse à...
commenter cet article

commentaires